Par S. Avouyi-Dovi et G. Horny

La Banque de France mène une politique de mécénat pour la recherche via des partenariats et l’action de sa Fondation. Les partenariats sont des collaborations avec des institutions de recherche françaises tandis que la Fondation favorise les travaux de recherche par l’octroi de bourses ou divers prix à des chercheurs en France ou à l’étranger. En quoi consiste le mécénat de la Banque de France ?

Par Patrick Branthomme et Laurent Paul

Lancées en septembre 2013 par les autorités chinoises, les « nouvelles routes de la soie » visent à mieux connecter l’Asie et l’Europe. Celle-ci doit défendre au mieux ses intérêts économiques et le cadre multilatéral. Elle pourra prendre appui sur les récentes avancées du G20 qui a établi des principes sur la transparence des financements, la qualité des infrastructures et le respect des normes environnementales et sociétales.

Les couloirs d’échanges terrestres et maritimes de la BRI Source: Hong Kong Trade Development Council (HKTDC) Research

Par Barbara Castelletti-Font, Pavel Diev et William Honvo

De fortes tensions sur les marchés financiers peuvent conduire à des erreurs de prévision importantes de la croissance trimestrielle du PIB. Ce billet s’intéresse à l’impact des variables financières sur la prévision à court terme de PIB en France. Un indicateur de conditions financières peut donner une information qualitative utile au prévisionniste sur les risques liés à la prévision centrale.

Graphique 1 : Relation entre l’indicateur de stress financier (CLIFS) et la croissance du PIB en France
Graphique 1 : Relation entre l’indicateur de stress financier (CLIFS) et la croissance du PIB en France Sources : Banque de France, BCE et INSEE

Par Noëmie Lisack, Rana Sajedi (Bank of England) et Gregory Thwaites (LSE Center for Macroeconomics) Ce poste est conjointement publié dans Bloc-notes Éco (version française) et Bank Underground (version anglaise).

Dans quelle mesure peut-on estimer que le solde courant dépend de la démographie ? Notre modèle explique 20 % de la variation des positions extérieures nettes (PEN) observées dans les économies avancées par des différences dans la structure par âge de la population. Les PEN devraient encore augmenter avec la poursuite du vieillissement à des rythmes différents selon les pays.

PEN issues du modèle vs taux de personnes à richesse élevée, 2015 et 2030
Graphique 1 : PEN issues du modèle vs taux de personnes à richesse élevée, 2015 et 2030 Note : Taux de personnes à richesse élevée : ratio des plus de 50 ans rapportés aux 20-49 ans. Les droites de régression utilisent l’ensemble des 23 économies avancées incluses dans notre échantillon.

Par Sanvi Avouyi-Dovi, Pierre Bui-Quang et Pierre Sicsic

Le solde des revenus primaires augmente depuis plusieurs années. La hausse d’environ 10 milliards d’euros de la rémunération des résidents français travaillant à l’étranger est plus forte que celle des revenus des investissements directs (ID) depuis 2010. L’amélioration du solde des revenus est désormais tirée par le solde des revenus des salariés.

Graphique 1 : Une nette augmentation du solde des revenus des frontaliers depuis 2010
Graphique 1 : Une nette augmentation du solde des revenus des frontaliers depuis 2010 Source : rapport annuel de la Balance des Paiements, Banque de France. Note : soldes des revenus primaires exprimés en milliards d’euros (MdE). IP : Investissements de portefeuille ; AI : Autres Investissements

Par Irena Peresa et Edouard Vidon

Avec le ralentissement de la croissance et le désendettement des entreprises, l’intervention de l’État dans certaines banques chinoises est à nouveau d’actualité. Le rôle des sociétés de gestion d’actifs (AMC), créées il y a 20 ans pour soutenir les principales banques chinoises, a radicalement changé. Face au problème des créances douteuses, il faut en priorité développer le marché secondaire des NPL.

Graphique 1 : À l’origine quatre AMC avaient été créées pour soutenir les principales banques détenues par l’État. Source : Auteurs

Par Yannick Kalantzis et Camille Thubin

Le solde commercial en part de PIB est le reflet des décisions de consommation, donc d’épargne, et d’investissement. En France, ses mouvements sont dominés depuis 40 ans par le cycle de la construction : le solde se dégrade en phase de boom. La hausse de l’épargne des ménages, qui contribue à l’excédent des années 1990, est compensée après la crise par un poids accru de la consommation publique dans le PIB.

Graphique 1 : contributions au solde de la balance commerciale, % du PIB en écart à 1981
Graphique 1 : contributions au solde de la balance commerciale, % du PIB en écart à 1981 Source : Insee.

Comment les banques et les assurances françaises se préparent-elles au changement climatique ? Où en sont-elles de la mise en œuvre de la Loi sur la transition énergétique ? Nos analyses montrent des progrès notables, mais hétérogènes, en termes de transparence et de gouvernance des risques et une prise en compte grandissante, mais encore incomplète, du risque climatique en tant que risque financier.

Graphique 1 : Répartition géographique des expositions des 7 principales banques françaises
Graphique 1 : Répartition géographique des expositions des 7 principales banques françaises Source: ACPR. Note : En pourcentage des encours totaux au 30 juin 2018

Par Philippe Aghion (Collège de France et LSE), Antonin Bergeaud (Banque de France), Richard Blundell (UCL et IFS) et Rachel Griffith (University of Manchester et IFS)

Le progrès technique appelle les travailleurs à s’adapter aux nouvelles manières de produire. Il favorise ainsi les individus les plus qualifiés en les rémunérant relativement mieux que les moins qualifiés. Pourtant certains parmi les employés les moins diplômés bénéficient de ces changements techniques, à condition de posséder les compétences recherchées par les entreprises innovantes.

Graphique 1 : Salaire horaire moyen par âge pour les travailleurs peu qualifiés des entreprises innovantes et non-innovantes
Graphique 1 : Salaire horaire moyen par âge pour les travailleurs peu qualifiés des entreprises innovantes et non-innovantes Source : Aghion et al. (2019) Note : Données pour le Royaume Uni issues du Annual Survey of Hours and Earnings, appariées avec le Business Expenditures on Research and Development (2004-2016). Salaire en £ par heure sur une échelle logarithmique.

Globalement, les politiques prudentielles françaises entraînent une réduction des prêts des banques étrangères aux résidents français. Mais certaines mesures peuvent induire des fuites nuisant aux objectifs des autorités : sur la période 2011-2017, les exigences en fonds propres de Bâle ont accru de 1,1 % (+1,5 milliard d’euros) en moyenne l’exposition sur la France des sociétés affiliées de banques étrangères.

Graphique 1 Exposition des banques étrangères sur la France (en % de la dette bancaire totale des résidents français)
Graphique 1 Exposition des banques étrangères sur la France (en % de la dette bancaire totale des résidents français) Source : Statistiques bancaires consolidées BRI (CBS) – Emprunteur direct- et calcul des auteurs.

La dynamique récente de l’inflation dans les pays avancés s’avère difficile à comprendre et à prévoir. Ce billet explore l’apport des projections de Consensus Economics Inc. dans la prévision de l’inflation totale en France, à échéance un an, sur la période 2009-2019.

Graphique 1 : Capter la tendance d’inflation à partir des projections de Consensus Economics Inc.
Graphique 1 : Capter la tendance d’inflation à partir des projections de Consensus Economics Inc. Sources : INSEE, Consensus Economics Inc. et calculs de l’auteur. Note : Inflation totale (IPCH en glissement annuel), moyenne des projections d’inflation pour l’année N+1 de Consensus Economics Inc. et tendance d’inflation pour la France

La BCE évalue et communique une balance des risques pour la stabilité des prix et la croissance. Celle-ci fournit des informations utiles sur l’appréciation par le Conseil des gouverneurs des risques pesant sur les perspectives de la zone euro. En faisant abstraction des mesures de politique monétaire non conventionnelles, l’analyse depuis mi-2003 montre que : a) aux risques à la hausse pour l’inflation sont associés des hausses de taux, b) aux risques à la baisse pour la croissance des baisses de taux, et c) dans le cas de signaux contradictoires, la priorité est donnée à l’inflation.

Graphique 1. Balance des risques et taux directeurs de la BCE
Graphique 1. Balance des risques et taux directeurs de la BCE Sources : BCE et calculs des auteurs.

Pages