Soyez acteurs du débat, étudiantes, étudiants, participez au concours Bloc-notes Eco. Les deux meilleurs billets seront publiés sur ce site et dotés d’un prix de 3 000 et 1 500 euros.
Billet n°246
Publié le 17/12/2021

Après la crise financière de 2008, la crise sanitaire de 2020, la prochaine crise économique mondiale sera-t-elle cyber ? Le risque cyber constitue une réelle menace pour l’économie face à laquelle les autorités sont mobilisées. Ce billet présente un indicateur permettant de suivre quotidiennement l’évolution de ce risque à partir des échanges sur le réseau social Twitter.

Graphique 1 – Évolution du risque cyber au cours de la dernière décennie
Graphique 1 – Évolution du risque cyber au cours de la dernière décennie Source : Twitter et calcul des auteurs.
Billet n°245
Publié le 10/12/2021

Par Jean Barthélemy, Paul Gardin et Benoît Nguyen

La forte croissance des stablecoins - cette catégorie de cryptoactifs dont le cours est censé rester stable par rapport à une monnaie de référence comme le dollar - suscite de plus en plus l’attention des régulateurs en raison de potentiels risques pour la stabilité financière. Ce billet illustre l’un des mécanismes par lesquels les cryptoactifs pourraient avoir un impact sur la stabilité financière : l’usage croissant des stablecoins pourrait s’avérer déstabilisateur pour le marché des dettes à court terme aux États-Unis.

Graphique 1 : Capitalisation des principaux stablecoins
Graphique 1 : Capitalisation des principaux stablecoins Source: Coinmarketcap.com, Messari, Bloomberg
Billet n°244
Publié le 09/12/2021

Pour garantir la compréhension et la confiance du grand public, la BCE doit mieux expliquer ses activités. Dans cette optique, en juillet 2021, le Conseil des gouverneurs a modernisé sa communication afin d’avoir une plus forte influence sur les anticipations de taux d’intérêt et d’inflation. La BCE va également être davantage à l’écoute des préoccupations économiques des citoyens.

Graphique 1 : Soutien élevé en faveur de l’euro et redressement lent de la confiance dans la BCE
Graphique 1 : Soutien élevé en faveur de l’euro et redressement lent de la confiance dans la BCE Source : Eurobaromètre.
Billet n°243
Publié le 06/12/2021

Par Jérémie Dubois

2ème prix du concours Bloc-Note Eco 2021 ouvert aux étudiants
Le choc économique provoqué par la crise sanitaire a fortement diminué les embauches de jeunes. Les mesures de soutien aux entreprises ont permis d’augmenter le taux d’emploi des moins de 26 ans, qui reste cependant faible en comparaison internationale. Nous proposons une seconde approche complémentaire, visant à limiter l’offre de travail des jeunes en les incitant à la poursuite d’études.

Graphique 1 : Déclarations préalables à l’embauche pour les moins de 26 ans, CDI et CDD de plus de 3 mois.
Graphique 1 : Déclarations préalables à l’embauche pour les moins de 26 ans, CDI et CDD de plus de 3 mois. Source : Graphique provenant de la Dares, à partir des données Acoss sur les déclarations préalables à l’embauche ; Note : données brutes corrigées des retardataires, arrêtées au 30/04/2021
Publié le 06/12/2021

Études à distance, insertion sur le marché du travail, perspectives d’avenir, précarité, isolement : la crise sanitaire a bouleversé la vie des jeunes. Bloc-Notes éco, en partenariat avec le magazine « Pour l’éco », pour son concours 2021, a invité les étudiants à partager leur analyse sur les perspectives des jeunes dans le monde d’après.

Billet n°242
Publié le 06/12/2021

Par Jean-Baptiste Lézat-Eiffel

1er prix du concours 2021 Bloc-Notes Eco
Alors que les jeunes sont la catégorie de la population la moins affectée par le virus, ils sont parmi les plus touchés par les conséquences économiques de la crise. Il est nécessaire de simplifier les dispositifs de soutien financier à destination des jeunes pour en faciliter l’accès, et les réorienter vers davantage de moyens en faveur de l’autonomie et de l’insertion.

Graphique 1 : Situation des jeunes au regard de l’emploi et de la formation selon l’âge, en moyenne annuelle entre 2015 et 2019
Graphique 1 : Situation des jeunes au regard de l’emploi et de la formation selon l’âge, en moyenne annuelle entre 2015 et 2019 Source : INSEE, enquêtes Emploi 2015 à 2019. Champ : France hors Mayotte, personnes vivant en logement ordinaire. Note : en moyenne annuelle entre 2015 et 2019,1,5% des jeunes de 15 ans ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation (NEET).
Billet n°241
Publié le 30/11/2021

Par Yolaine Fischer et Giulia Sestieri

Les avis divergent quant aux priorités économiques sur lesquelles la BCE devrait se concentrer. Après avoir rappelé la logique économique du mandat de la BCE, ainsi que son cadre juridique, ce billet livre quelques réflexions sur les raisons pour lesquelles la nouvelle stratégie intègre d’autres aspects, tels que le changement climatique, dans la manière dont la BCE remplit son mandat.

 Graphique 1. Quel est l’objectif principal de la politique monétaire de la BCE ?
Graphique 1. Quel est l’objectif principal de la politique monétaire de la BCE ? Source : Enquête téléphonique réalisée par Kantar pour la Banque de France en octobre 2020. Note : Échantillon : 1 005 personnes, de 18 ans et plus.
Billet n°240
Publié le 24/11/2021

En juillet 2021, la BCE a annoncé qu’une cible d’inflation de 2% à moyen terme lui permettait de mieux atteindre son objectif de stabilité des prix. Cette cible d’inflation claire et symétrique renforce la protection contre le risque de déflation et favorise l’ancrage des anticipations d’inflation.

Graphique 1 : Inflation dans la zone euro, de 1999 à juin 2021
Graphique 1 : Inflation dans la zone euro, de 1999 à juin 2021 Source : BCE Note : L’inflation est mesurée par la variation en glissement annuel de l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) en %. La zone en jaune représente les différentes définitions quantitatives de l’objectif de stabilité des prix.
Billet n°239
Publié le 24/11/2021

En juillet 2021, la BCE a annoncé une nouvelle stratégie de politique monétaire. En amont, les services de l’Eurosystème ont produit une analyse approfondie et détaillée sur laquelle le Conseil des gouverneurs s’est appuyé. Ce billet résume les principales conclusions de la revue de la stratégie et met en lien des billets à paraître expliquant les études sous-jacentes.

Source : Banque Centrale Européenne
Billet n°238
Publié le 12/11/2021

Par J.-C. Bricongne, J. Carluccio, L. Fontagné, G. Gaulier et S. Stumpner

La crise de la Covid-19 a entraîné un effondrement des exportations françaises en avril et mai 2020. À l’aide des données douanières nous étudions le rôle des performances individuelles des exportateurs. Bien que le nombre d’exportateurs se soit contracté d’environ un quart, hors aéronautique c’est la réduction des exportations de la centaine des plus grands exportateurs (représentant 36% des exportations françaises avant la Covid) qui explique environ la moitié de la chute observée au niveau agrégé.

Graphique 1 : les plus grands exportateurs ont contribué plus que leur part pré-crise (avril-mai 2020 relativement à avril-mai 2019)
Graphique 1 : les plus grands exportateurs ont contribué plus que leur part pré-crise (avril-mai 2020 relativement à avril-mai 2019) Source : Calculs des auteurs sur la base des données de Douanes.
Billet n°237
Publié le 04/11/2021

La politique monétaire de la BCE peut influer sur l’euro via les spreads souverains. L’annonce d’une décision de politique monétaire induisant une réduction des spreads souverains durant la conférence de presse de la BCE entraîne une appréciation de l’euro. Cette relation s’observe généralement lorsque le risque de redénomination est élevé, suggérant que la politique monétaire limite le risque de fragmentation et renforce ainsi la solidité de l’euro.

Figure 1 : Taux de change EUR/USD et spreads souverains à dix ans dans la zone euro
Figure 1 : Taux de change EUR/USD et spreads souverains à dix ans dans la zone euro Note : Les spreads souverains sont calculés par rapport au Bund allemand à dix ans. Source : Banque de France, Bloomberg.
Billet n°236
Publié le 29/10/2021

Par Jean-Baptiste Gossé, Aymeric Schneider et Roger Vicquéry

Le plan européen post-Covid est la plus vaste initiative budgétaire sur le continent depuis 70 ans. Ce billet tire les leçons du plan Marshall en soulignant le rôle majeur des effets structurels induits par une conditionnalité adaptée au contexte, la nécessité de préparer la sortie du plan, l’influence des fondamentaux et l’importance du succès du plan comme vecteur d’intégration en Europe.

Graphique 1 : Plan Marshall et plan européen par type d'aide et taille des investissements financés (% du PIB des pays destinataires)
Graphique 1 : Plan Marshall et plan européen par type d'aide et taille des investissements financés (% du PIB des pays destinataires) Sources : Mutual security program, BRI, US Congress, ECA, FRED, Eurostat, Commission. Calculs des auteurs.

Pages