Marché du travail, des biens et des services

Billet n°269
Publié le 13/05/2022

Les négociations de salaire de branche pour 2022 se sont jusqu’ici généralement conclues par des hausses de salaire se situant autour de 3% alors qu’elles étaient plus proches de 1% ces dernières années. L’inflation, plus soutenue depuis fin 2021, et les hausses récentes du SMIC contribuent à cette croissance plus dynamique des salaires négociés.

Graphique 1 : Évolution des salaires négociés, du SMIC et de l’inflation (glissement annuel, %)
Graphique 1 : Évolution des salaires négociés, du SMIC et de l’inflation (glissement annuel, %) Source : Insee (indice des prix à la consommation – ensemble des ménages et SMIC), BDF (300 branches nationales, régionales et départementales – secteur privé - salaires minima).
Billet n°267
Publié le 28/04/2022

Les ménages aisés consomment davantage de biens numériques que les ménages pauvres. La numérisation rendant biens et services moins chers, les ménages aux revenus plus élevés en bénéficient d'avantage. En utilisant les données relatives aux ménages américains, ce billet soutient que l’effet prix relatif de la numérisation est significatif et amplifie les effets qu’elle exerce sur les inégalités de revenus.

Graphique 1 : Intensité en TIC du panier de consommation le long de la distribution des revenus aux États-Unis
Graphique 1 : Intensité en TIC du panier de consommation le long de la distribution des revenus aux États-Unis Source : Arvai et Mann (2021) Note : Le graphique présente la part des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le panier de consommation par percentile de revenu pour différentes sous-périodes.
Billet n°259
Publié le 08/03/2022

Dans plusieurs secteurs, dont la recherche en économie, des efforts importants ont été faits pour combattre la discrimination de genre. La discrimination positive a été l’une des politiques les plus débattues ces dernières décennies. À qualifications identiques, embaucher ou promouvoir une femme au lieu d’un homme aura un effet positif sur l’ensemble des individus dans un métier, car cela réduira les préjugés et créera des modèles pour des femmes plus jeunes. Malgré ces efforts, la représentation des femmes dans le domaine de la recherche économique, et la reconnaissance académique de leurs travaux, semblent toujours très inférieures par rapport à celles des hommes.

Graphique 1 : Part de femmes économistes d’après RePEc
Graphique 1 : Part de femmes économistes d’après RePEc Sources : RePEc, Female representation in Economics et Rankings académiques par pays et pour le monde en février 2022.
Billet n°258
Publié le 03/03/2022

Par Christina Jude, Antoine Lalliard et Pierre Sicsic.

Le taux d’emploi en France a dépassé son niveau de la fin 2019. C’est une particularité française. Il demeure cependant faible comparativement aux autres pays, en particulier pour les jeunes et les hommes de plus de 60 ans. Sa progression depuis une vingtaine d’année y avait été jusqu’à récemment plus lente que dans les autres grands pays.

Graphique 1 : Écarts du taux d’emploi par rapport au T4 2019
Graphique 1 : Écarts du taux d’emploi par rapport au T4 2019 Source : Eurostat & BLS
Billet n°254
Publié le 02/02/2022

Par Antonin Bergeaud, Jean-Benoît Eymeoud, Thomas Garcia et Dorian Henricot

En France, le marché de l’immobilier d’entreprise commence à s’ajuster à l’essor du télétravail et son impact sur l’immobilier de bureaux est déjà visible. Dans les départements plus exposés au télétravail, la crise Covid-19 a entraîné une hausse des taux de vacance et une baisse de la construction et des prix. Les indicateurs de long terme suggèrent que les marchés anticipent une utilisation durable du télétravail.

Graphique 1a : Indice de télétravail par département
Graphique 1a : Indice de télétravail par département Source : Bergeaud et al., 2021.
Billet n°230
Publié le 01/10/2021

Par Daniele Siena et Riccardo Zago

La structure professionnelle du marché du travail joue un rôle dans la relation entre les prix et le chômage c’est-à-dire la courbe de Phillips (CP). La diminution de la part des emplois routiniers peut expliquer un quart du récent aplatissement de la CP dans l’Union monétaire européenne (UEM).

Graphique 1 : Pente de la courbe de Phillips et polarisation de l’emploi dans l’UEM
Graphique 1 : Pente de la courbe de Phillips et polarisation de l’emploi dans l’UEM Note : Ce graphique présente la pente de la courbe de Phillips des prix (1.a) et la part des emplois routiniers (1.b) dans l’UEM. Les zones en gris représentent les récessions, les zones en bleu correspondent à l’intervalle de confiance à 95 %.
Billet n°220
Publié le 18/06/2021

Par Thomas Ferrière, Dorian Henricot 

Les dynamiques de prix de l’immobilier professionnel et de l’immobilier résidentiel sont très corrélées en France, à la fois historiquement et géographiquement. La crise sanitaire constitue initialement un choc asymétrique affectant plutôt la demande d’immobilier professionnel. Nous montrons néanmoins qu’une baisse des prix dans ce secteur pourrait affecter les prix de l’immobilier résidentiel, particulièrement dans les zones où l’offre est la plus contrainte.

Graphique 1 : croissance annuelle des prix des bureaux et des logements en moyenne nationale, et distribution par département.
Graphique 1 : croissance annuelle des prix des bureaux et des logements en moyenne nationale, et distribution par département.
Billet n°207
Publié le 08/03/2021

La crise de la Covid-19 a bouleversé l’organisation du travail. Les femmes ont été à la fois en première ligne pour affronter le virus et présentes pour s’occuper de leurs proches dans ces temps difficiles. Leur participation au marché du travail a été peu affectée en raison des politiques publiques d’accompagnement et de leurs efforts dans la gestion du temps personnel et professionnel.

Graphique 1 : Évolution du taux d'emploi par sexe, comparaison entre la « Grande récession » et la crise de la Covid - base 100 aux T4 2008 et 2019
Graphique 1 : Évolution du taux d'emploi par sexe, comparaison entre la « Grande récession » et la crise de la Covid - base 100 aux T4 2008 et 2019 Source : Insee. Note de lecture : Le taux d’emploi des femmes a diminué de 0,3 point de pourcentage entre le T4 2019 et le T1 2020.
Billet n°202
Publié le 03/02/2021

Par Jérémi Montornès et Marie-Baïanne Khder

Les auteurs faisaient partie de la Direction des études et synthèses économiques de l’Insee lors de la rédaction de l’article dont le billet est tiré. Les auteurs remercient D. Blanchet pour ses conseils et suggestions lors de la rédaction de l’article. Ils demeurent seuls responsables des erreurs et omissions.

La croissance du PIB irlandais sur la période récente est fortement influencée par les transferts de multinationales américaines. Ces opérations se sont intensifiées depuis 2015. Les évolutions du PIB irlandais et de ses composantes ne reflètent plus seulement les fluctuations conjoncturelles mais aussi les choix de localisation d’activité des multinationales.

Graphique 1 : Évolution trimestrielle du PIB et du RNB en volume (en %, cvs-cjo)
Graphique 1 : Évolution trimestrielle du PIB et du RNB en volume (en %, cvs-cjo) Source : CSO, Comptes nationaux
Billet n°199
Publié le 12/01/2021

Par Antonin Bergeaud et Simon Ray

Les mesures sanitaires prises en France et dans le reste de l’Europe ont contraint les entreprises et les travailleurs à mettre en place un télétravail généralisé. En ayant permis de faire sauter un certain nombre de verrous, ce choc marquera sans aucun doute un tournant dans le recours au télétravail, avec des implications importantes pour les employés, les entreprises et l’économie.

Graphique 1 : Hétérogénéité des potentialités de télétravail par département
Graphique 1 : Hétérogénéité des potentialités de télétravail par département Source : DADS, Dingel et Neiman (2020) et DARES (2019)

Pages