Développement économique actuel

Afin de toujours mieux répondre à vos attentes et vous garantir un contenu de qualité, nous vous invitons à participer à la nouvelle enquête de satisfaction du Bloc-Notes Eco.
Billet n°313
Publié le 06/04/2023

Par Clémence Berson et Elisa Busson

Les changements d’emploi permettent généralement aux salariés d’améliorer leur salaire ou leurs conditions de travail. Ils sont donc un facteur important de la dynamique des salaires. Les démissions, indiquant souvent un changement d’emploi, peuvent être utilisées dans les prévisions de l’évolution des salaires et de l’inflation.

Graphique 1 : Évolution des taux de démission et de changements d’emploi en France
Graphique 1 : Évolution des taux de démission et de changements d’emploi en France Source : DARES, INSEE, calculs des autrices. Note : Démissions (établissements de plus de 10 salariés) = données trimestrielles ; changements d’emploi = données annuelles (Berson et al. 2020) ; périodes grisées = évolution négative du PIB en volume.
Billet n°309
Publié le 13/03/2023

Par Marie-Hélène Ferrer, Luc Jacolin, Caroline Perrin

Facteur d’inclusion et de développement financier, le développement de la banque mobile est, en Afrique subsaharienne (ASS), allé de pair avec une hausse persistante des inégalités entre hommes et femmes dans l’inclusion financière. Cet effet insoupçonné de la digitalisation financière appelle à repenser les politiques de promotion du développement.

Graphique 1 – Taux de bancarisation et écart femmes-hommes (hachurés)
Graphique 1 – Taux de bancarisation et écart femmes-hommes (hachurés) Source: Global Findex. calculs des auteurs. Note : en pourcentage de la population adulte détenant un compte bancaire ou tout type d’institution financière
Billet n°303
Publié le 06/02/2023

Par Mathias Lé, Frédéric Vinas

Nous analysons les modalités de financement de l’investissement des entreprises françaises sur la période 1992-2016. Nous montrons que celles-ci varient sensiblement selon la taille des entreprises, la cotation ou non en bourse et la nature des investissements entrepris. Ces résultats suggèrent que l’Union des Marchés de Capitaux pourrait favoriser l’investissement des entreprises en développant le financement par fonds propres.

Graphique 1 : Composition du financement de l'investissement selon que l’entreprise est cotée ou non en bourse (en % du financement total)
Graphique 1 : Composition du financement de l'investissement selon que l’entreprise est cotée ou non en bourse (en % du financement total)
Billet n°301
Publié le 20/01/2023

Les négociations de salaire de branche pour 2022 ont été affectées par le contexte d’inflation élevée. Près de 150 branches ont revu en cours d’année les accords signés fin 2021 ou début 2022. Au total, en fin d’année, les hausses de salaires négociés ont été en moyenne de 5% en glissement sur un an (contre 3% en début d’année). Cette hausse plus forte des salaires négociés n’indique toutefois pas, à ce stade, d’enclenchement d’une boucle prix-salaires.

Graphique 1 : Évolution des salaires négociés, du SMIC, du salaire moyen par tête (corrigé des effets de l’activité partielle) et de l’inflation (glissement annuel, %)
Billet n°298
Publié le 23/12/2022

Par Raj Rajesh, Paul Vertier, Thibault Lemaire, Arthur Stalla-Bourdillon et Aude Le Métayer

La hausse des prix mondiaux du blé ces deux dernières années, en particulier depuis le début de la guerre en Ukraine, reflète une forte intégration du marché et une dépendance élevée aux prix de l’énergie et des engrais. Alors que plusieurs pays en développement dépendent d'un petit nombre d’exportateurs de blé, une action coordonnée et une diversification des cultures sera nécessaire pour endiguer l’insécurité alimentaire.

Graphique 1 : Prix internationaux du blé à l’exportation (FOB) dans différents marchés
Graphique 1 : Prix internationaux du blé à l’exportation (FOB) dans différents marchés Source : FAO.
Billet n°293
Publié le 02/12/2022

Par Sebastian Stumpner

Dans le cadre de sa politique zéro-Covid, la Chine recourt à des confinements régionaux pour limiter la propagation du virus. Ce blog estime leurs effets sur le commerce chinois. Si la plupart des confinements n’ont pas d’effet visible, ils entravent néanmoins le commerce quand ils sont très sévères. Celui particulièrement strict imposé à Shanghai en avril 2022 a réduit le commerce chinois total de 3-4 %.

Graphique 1 : Effondrement des exportations de la province de Shanghai durant le confinement de Shanghai
Graphique 1 : Effondrement des exportations de la province de Shanghai durant le confinement de Shanghai
Billet n°283
Publié le 19/09/2022

Par Nicoletta Berardi, Benjamin Bureau et Frédéric Delamarre.

Ce billet évalue la situation financière des PME françaises à fin mars 2022, soit après deux ans de crise de la Covid-19, et au tout début de la guerre en Ukraine. Il ressort que la grande majorité des PME ont bien résisté à la crise sanitaire, en maitrisant notamment leur endettement bancaire net.

Graphique 1 : Répartition des PME en fonction du caractère plus ou moins élevé de leur endettement bancaire net (en % du nombre d’entreprises)
Graphique 1 : Répartition des PME en fonction du caractère plus ou moins élevé de leur endettement bancaire net (en % du nombre d’entreprises) Source : Banque de France, Anacredit et collecte ad hoc sur les dépôts bancaires.
Billet n°268
Publié le 11/05/2022

Par Sebastian Stumpner

Ce billet de blog examine dans quelle mesure la récente flambée des coûts de transport à l’international a alimenté l'inflation des prix à l'importation aux États-Unis. Si nous constatons un impact modéré au niveau global, d’importantes disparités, largement fonction du degré de conteneurisation, existent entre les produits.

Figure 1 : La part des coûts de transport n’a augmenté que pour les marchandises conteneurisées
Figure 1 : La part des coûts de transport n’a augmenté que pour les marchandises conteneurisées Source : Calculs des auteurs à partir de données du TradeDataMonitor
Billet n°264
Publié le 28/03/2022

Par Léa Le Quéau, Agathe Madeline et Paul Sabalot

Avec près de 800 milliards d’euros de dette à émettre pour financer le plan de relance NextGenerationEU, l’Union européenne rejoint la catégorie des grands émetteurs publics de la zone euro. La dette européenne dispose de solides atouts pour s’imposer comme actif de référence mais elle doit encore atteindre une masse critique afin d’offrir une liquidité suffisante sur le marché secondaire.

Graphique 1 : un rendement qui positionne la dette NGEU au voisinage des émetteurs les mieux notés de la zone euro
Graphique 1 : un rendement qui positionne la dette NGEU au voisinage des émetteurs les mieux notés de la zone euro Source : calcul des auteurs à partir de données Bloomberg et de la médiane de la notation des agences Moody’s, S&P et Fitch (données au 18/03/2022)
Billet n°260
Publié le 11/03/2022

Par Bruno Cabrillac et Vincent Fleuriet

La crise de Covid-19, combinant des chocs d’offre et de demande avec des pressions inflationnistes associées, permet de réévaluer les atouts des régimes de change fixe vis-à-vis de ceux en change flexible ou intermédiaire, notamment en Afrique subsaharienne (ASS). En effet, dans ce contexte, l’ancrage externe de la monnaie grâce au taux de change fixe donne plus de marges de manœuvre à la politique monétaire.

Inflation en Afrique subsaharienne
Inflation en Afrique subsaharienne Source : FMI (Perspectives économiques mondiales, oct. 2021, en pointillés = prévisions) et calculs Banque de France.

Pages