Language switcher

Le billet, un produit hautement technologique

La Banque de France poursuit une politique constante d’innovation technologique dans le domaine de la fabrication des billets, grâce à son pôle recherche et développement. EUROPAFI, sa filiale papetière, réalise les tests de l’Eurosystème pour toutes les questions liées au papier fiduciaire. La Banque de France dispose du plus grand centre de recherche d’Europe sur la contrefaçon des billets.

La Banque de France poursuit une politique constante d’innovation technologique. Le pôle recherche et développement (R&D) de la Direction Générale de la Fabrication des billets, couvre la totalité des champs de recherche et d’application liés au domaine fiduciaire, allant du substrat au billet imprimé, des signes de sécurité de dernière génération incluant les capteurs associés aux solutions innovantes de renforcement de la robustesse des billets. En relation avec de grands centres de recherche internationaux, le pôle R&D exploite les résultats des dernières avancées dans les domaines de l’optique, de la chimie, de la physique et de l’électromagnétisme.

Cette politique d’innovation vise à répondre aux deux exigences croissantes du métier fiduciaire :

  • satisfaire une demande accrue du niveau de sécurisation des signes monétaires pour conserver une longueur d’avance sur les contrefacteurs ;
  • améliorer la durabilité des billets, de manière à mieux répondre aux détériorations subies en circulation, en particulier par les coupures à faible valeur faciale.

Par ailleurs, Europafi, filiale papetière de la Banque de France, est le Centre de tests de l’Eurosystème pour toutes les questions liées au papier fiduciaire.  

Outre son Centre National d’Analyse des Contrefaçons, la Banque de France dispose du plus grand centre de recherche sur la Contrefaçon en Europe qui effectue des études pour la BCE et répond également aux sollicitations de nombreuses autres banques centrales à travers le monde.      

Mis à jour le : 14/12/2016 15:32